Une révolution industrielle

Une Révolution industrielle

Une révolution industrielle

De la science-fiction à la réalité opérationnelle :

l’Usine du Futur met en œuvre des technologies encore inimaginables il y a une génération. L’Usine du Futur fait converger une multitude de solutions nées de la révolution numérique : connectivité des machines et des objets, « mise en données » de la production et de l’exploitation, traitement en temps réel de masses d’informations nouvelles, robotique et interfaces homme/machine, impression 3D, intelligence artificielle… Ces technologies impactent tous les aspects du système industriel traditionnel – de la production proprement dite jusqu’au contrôle et à la logistique, en passant par le développement et même la formation des équipes. Le résultat de cette transformation, c’est une usine repensée pour et autour de l’homme dans un environnement de travail optimisé dans lequel les opérateurs se concentrent sur les tâches à haute valeur ajoutée. C’est aussi une usine qui répond aux nouvelles exigences du business, avec des cycles de développement réduits, une réactivité décuplée, des gains de productivité et une maîtrise accrue de la qualité.

En 2016 Safran à consacré 704 millions € à ses investissements industriels dont 483 millions en France, cœur stratégique de ses activités de recherche et de production, qui accueille 60 % des quelque 30 000 emplois industriels du Groupe à travers le monde. Au-delà de sa propre transformation, Safran veille à embarquer l’ensemble de son écosystème industriel via des partenariats stratégiques tout au long de sa chaîne de fournisseurs : Aubert & Duval dans le domaine des matériaux, Mecachrome pour les pièces usinées, Dassault Systèmes pour la modélisation et des start-up comme Diota pour la réalité augmentée.

Une accélération sans précédent

« Délais de livraison, qualité, coûts : l’Usine du Futur est le fruit d’une prise de conscience face aux sauts de performance à réaliser dans nos usines pour maintenir leur compétitivité. Il s’agit aussi d’exploiter des solutions numériques porteuses d’un niveau de rupture jamais vu depuis 40 ans. Enfin, c’est une réponse aux accélérations sans précédent que connaît le marché aéronautique, à l’image de notre nouveau moteur dédié aux programmes Airbus A320neo, Boeing 737 MAX et COMAC C919 : de 100 livraisons en 2016, nous passerons à près de 500 LEAP® en 2017, 1 200 en 2018, 1 800 en 2019, 2 000 en 2020. Soit, en 4 ans, une croissance jamais réalisée en 20 ans sur son prédécesseur, le CFM56®. »

Olivier Horaist,
directeur industriel et achats de Safran

Partenaire du Factory Lab

Safran fait partie des 8 membres fondateurs de la plateforme Factory Lab. Inaugurée en septembre 2016 au sein du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay, elle réunit des acteurs de la recherche, de l’enseignement et de l’industrie dans le but de tester en conditions réelles les technologies de l’Usine du Futur développées par des PME innovantes. 8 projets ont déjà été sélectionnés, avec pour objectif de réaliser des démonstrateurs d’ici 9 à 12 mois, et une seconde session de projets est en préparation. À terme, environ 20 projets annuels seront accompagnés avec un budget de 40 millions € sur 5 ans.