Réalité virtuelle

Réalité virtuelle

Un nouvel âge pour la simulation des gestes et des processus

Par réalité virtuelle, on désigne les dispositifs multimédias permettant de s’immerger au sein d’un environnement en 3D généré par ordinateur, projeté sur écran ou au moyen de casques dédiés du type de l’Oculus Rift - bien connu du grand public. La sensation d’immersion est encore accrue par la capacité de l’utilisateur à interagir avec cet environnement via des stimuli non seulement visuels et auditifs, mais également haptiques – c’est-à-dire simulant la sensation de toucher et de « retour de force » (kinesthésie). Dans le secteur industriel, ces technologies trouvent désormais leurs applications à différents maillons de la chaîne, permettant d’anticiper avec précision les futures conditions réelles – depuis la conception des pièces et produits jusqu’à la conception ergonomique des postes de travail, en passant par la formation et l’entraînement des opérateurs.

Réalité Virtuelle Safran

300K€ de retour sur investissement en moins d’un an pour la salle de réalité virtuelle de Safran Nacelles

Quelques applications concrètes chez Safran

C’est le site de Safran Nacelles au Havre qui a fait office de pionnier au sein du Groupe en matière de réalité virtuelle. À l’occasion du lancement du programme A330neo en 2014 qui nécessitait une accélération des cadences, le recours à la réalité virtuelle a permis de développer les nouvelles nacelles en seulement 42 mois (contre 60 mois pour les nacelles A320neo). La modélisation de la nouvelle ligne de production, avec le concours de ses futurs opérateurs, a également généré une réduction de 10 % sur le budget nécessaire aux outillages grâce à une optimisation en amont de son organisation. Désormais, Safran Nacelles a déployé cette technologie sur plusieurs de ses sites en France et à l’international, à Burnley (Royaume-Uni), Casablanca (Maroc) ou encore Paris-Saclay.

Cette forme de digitalisation sera démultipliée à l’échelle de Safran, avec en perspective la mise en place de dispositifs de réalité virtuelle dans chacun des sites, ouvrant de nouveaux horizons en termes de collaboration. D’autres sociétés du Groupe travaillent déjà dans ce domaine d’innovation. Safran Aircraft Engines a par exemple développé une formation MRO (Maintenance, Repair and Operations) sur un module du moteur LEAP. Cette formation particulière a été mise en place pour permettre l’apprentissage du remplacement des anneaux de turbine sur les modules Haute Pression du moteur LEAP lors d’une shop visit. Il permet de former le mécanicien dans un environnement virtuel, en s’affranchissant des contraintes liées à la disponibilité des pièces et des outillages physiques de l’atelier. Deux modes d’apprentissage sont proposés pour favoriser l’appropriation des gestes à adopter : avec ou sans assistance.  Le temps de formation du compagnon a ainsi été réduit de 40%. La formation en réalité virtuelle facilite la révision des opérations à effectuer avant l’arrivée d’un module en atelier. La formation est disponible dans plusieurs langues, ce qui permet de la proposer à l’ensemble des shops du réseau MRO Safran.

Deux hommes dans une salle de réalité virtuelle
Une salle 3D au Havre

Développée avec le groupe français spécialisé ESI, la salle de réalité virtuelle de Safran Nacelles est constituée de deux écrans de 4 m de large et 2,5 m de haut, dont l’un est placé à l’horizontale au niveau du sol pour favoriser l’immersion des ingénieurs, des techniciens et des opérateurs. Équipés de lunettes 3D dynamiques qui adaptent l’image en fonction de leur position, les utilisateurs peuvent visualiser à taille réelle les pièces conçues avec le logiciel de CAO, ou travailler sur l’ergonomie et les postures de travail à l’aide de mannequins virtuels.